Accueil

Assistant de français à l'étranger

Publié le 24 septembre 2019

C’est un programme d’échange des assistants de langue vivante du Centre International d’Études Pédagogiques (CIEP) (www.ciep.fr). Pour y être éligible il faut avoir entre 20 et 35 ans et être inscrit dans une université en France. Être assistant de français à l’étranger permet d’acquérir une expérience professionnelle dans un autre pays. C’est l’opportunité de transmettre sa connaissance de sa langue et culture d’origine et consolider son apprentissage d’une langue étrangère.

Conditions de travail

Le temps de travail de l’assistant de français varie d’un pays à l’autre : 12 heures par semaine en Allemagne, en Espagne et au Mexique, 15 heures au Royaume-Uni, 16-20 heures en Chine, 32 heures aux États-Unis. En général, cela laisse du temps pour découvrir le pays, faire d’autres activités, ou pour prendre des cours dans la langue du pays d’accueil. 

La durée totale du job est entre 7 et 12 mois. Les périodes de congés dépendent du calendrier scolaire du pays et/ou de la région d’accueil.

La rémunération aussi varie selon le pays : 390 euros nets au Mexique, 486 à 625 euros en Chine, 700 euros nets en Espagne, 800 euros en Allemagne, 300 dollars aux États-Unis, 1267 euros en Nouvelle-Zélande. Souvent, en plus, les assistants sont logés dans l’établissement scolaire.

La couverture santé n’est pas la même d’un pays à l’autre. Une assurance étudiant à l’étranger est soit obligatoire, soit vivement conseillée.

Les frais de voyage et d’hébergement sur place restent à la charge de l’étudiant (exception des États-Unis qui fournissent logement et repas aux assistants de langue).

Coût du visa pris en charge par plusieurs pays

 

Destinations

Pour les étudiants français qui souhaitent partir dans le cadre de ce programme, il y a 20 destinations possibles :

  • Pour enseigner l’allemand : Allemagne, Autriche, Suisse alémanique
  • Pour enseigner l’anglais : Etats-Unis, Canada, République d’Irlande, Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni
  • Pour enseigner l’espagnol : Argentine, Colombie, Espagne, Equateur, Mexique, Costa Rica
  • Autres : Chine, Taïwan, Pays-Bas, Italie, Portugal.

 

 Rôle de l’assistant

Le rôle de l’assistant de français est d’abord d’assister un enseignant de français auprès de ses élèves. Il est là pour améliorer les compétences en communication des élèves (notamment à l’oral) et approfondir leur connaissance de la culture française.

L’assistant peut intervenir en classe entière en la présence de l’enseignant de français ou prendre de petits groupes d’élèves à part. 

Son rôle est d’encourager les élèves à s’exprimer oralement, apporter une dimension ludique à l’apprentissage, débattre de thèmes socioculturels susceptibles d’intéresser des enfants et des adolescents.

 

Comment postuler ?

Toute la candidature se fait en ligne, sur le site du CIEP. Les dossiers sont à remplir entre fin octobre et mars. Ensuite les candidats doivent passer un entretien avec un professeur de langue qui évalue leur niveau linguistique et leurs aptitudes pour un poste d’assistant de français. Les résultats sont communiqués en avril-mai pour la rentrée suivante.

Tous les dossiers ne sont bien sûr pas acceptés : l’expression écrite du français prime, donc mieux vaut éviter les fautes d’orthographe dans la candidature. Les expériences professionnelles sont aussi prises en compte et les talents sportifs ou artistiques appréciés.

Pour pouvoir postuler, il faut avoir au moins validé une L1 (première année de licence), ou parfois une L2 ou une L3. Concernant les filières, certains pays ne prennent que des étudiants en langues (Royaume-Uni, Nouvelle-Zélande) ou en Sciences de l’éducation ou Français langue étrangère (comme les États-Unis, qui réservent l’assistanat aux futurs enseignants). 

 

 

 

Mise à jour

18 October 2019