Accueil

Enseignement supérieur : étudier dans le cadre d'un programme d'échange en Europe avec Erasmus+

Publié le 20 septembre 2019

Erasmus+ est le programme d’éducation, formation, jeunesse et sport de l'Union européenne pour la période 2014-2020. Erasmus+ est donc ouvert à de nombreux publics et structures : étudiants, stagiaires, apprentis, travailleurs de jeunesse, jeunes de tous horizons, formateurs, écoles, collèges, lycées, établissements d’enseignements supérieur, entreprises, associations… Du côté des études supérieures, de nombreux établissements français proposent des mobilités d’études supérieures dans le cadre d’Erasmus+ (à condition qu’ils aient signé la charte Erasmus+).

Qui peut partir et combien de temps ?

Tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français ayant signé la charte Erasmus+, dès la deuxième année de Licence.

Pour les études, l’étudiants peut partir entre 3 et 12 mois par cycle d’études (c’est-à-dire maximum 12 mois durant la Licence, puis jusqu’à 12 mois en Master, puis jusqu’à 12 mois en Doctorat). 

Pour information, les étudiants désirant effectuer des mobilités Erasmus+ combinées (études/stages) durant leur cursus universitaire peuvent partir jusqu’à 12 mois par cycle d’études.

Au total, 36 mois de mobilité maximum sont autorisés entre la Licence et le Doctorat ! Les 12 mois de mobilité par cycle d’études (Licence, Master, Doctorat) peuvent être fractionnés.

 

Où étudier ?

Dans un des 34 « pays-programme » (pouvant participer à l’ensemble des activités Erasmus+) :

  • Dans l'un des 28 États membres de l’Union européenne, 
  • Islande
  • Liechtenstein
  • Macédoine du Nord
  • Norvège
  • Serbie
  • Turquie

Voire dans l’un des « pays partenaires » du programme dans certains cas (dans le cadre du volet « mobilité internationale des crédits » permise par Erasmus+, voir section suivante) :

  • les pays du voisinage européen à l'Est (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Moldavie, Ukraine)
  • les pays du voisinage au Sud (Algérie, Maroc, Tunisie, Lybie, Egypte, Palestine, Jordanie, Israël, Liban, Syrie),
  • les pays des Balkans (Albanie, Bosnie Herzégovine, Kosovo, Monténégro),
  • la Russie
  • les pays du reste du monde issus des continents suivants : Amérique, Asie, zone Afrique - Caraïbes – Pacifique

Consultez la liste complète des États participants.

 

Avantages du programme

  • Les mobilités étudiantes Erasmus+ s’adressent à tous les étudiants,
  • La mobilité Erasmus+ est intégrée dans le cursus universitaire et est reconnue pour l’obtention du diplôme français. Les examens sont passés à l’étranger et ne sont pas repassés en France (vos professeurs français se réunissent à votre retour de votre mobilité pour analyser vos notes obtenues à l’étranger),
  • Vous payez uniquement les frais d’inscription de votre établissement français d’origine et n’avez pas à (re)payer les frais d’inscription de votre établissement d’accueil,
  • Le programme vous octroie une aide financière, appelée bourse Erasmus+, en fonction du niveau de vie dans le pays d’accueil et de la durée du séjour. Elle vous aide à couvrir les frais de voyage et de séjour dans votre pays d’accueil et est donnée sans condition de ressources. Pour les personnes en situation de handicap, les étudiants issus de milieux défavorisés et les étudiants des régions d’outre-mer, un supplément financier Erasmus+ peut vous être octroyé.
  • Vous bénéficiez d’un soutien linguistique en ligne dans la langue de travail de votre mobilité grâce à la plateforme OLS mise en place par la Commission européenne.

 

A qui s’adresser ?

Ce sont les établissements d’enseignement supérieur eux-mêmes qui choisissent leurs partenariats avec des établissements étrangers. Par exemple, l’Université de Limoges n’aura pas les mêmes choix de destinations que l’Université de Poitiers.

Pour pouvoir partir via ce programme, il faut donc obligatoirement s’adresser au responsable des relations internationales de votre établissement ou de votre composante.

 

Comment candidater ?

Vous devez vous renseigner le plus tôt possible (en général au cours de l'année précédant la mobilité).

Attention : certaines destinations sont très demandées et il existe des quotas de place pour chaque destination à l’étranger. Vous aurez une liste de vœux de destinations à faire et la sélection dépendra de chaque établissement ou de chaque composante selon plusieurs critères (dossier universitaire, motivation, compétences linguistiques, boursiers...).

Adressez-vous directement au responsable des relations internationales de votre établissement ou de votre composante.

 

Pour plus d’informations

Couv_Guide_Destination_Europe_2019.png

 

 

 

Mise à jour

18 October 2019