Accueil

Faire un stage dans le cadre d'un programme en Europe (hors cursus académique)

Publié le 20 septembre 2019

Partir avec Erasmus+ (jeunes diplômés de moins d’un an, demandeurs d’emploi...)

Quoi ? Avec Erasmus+, il est possible de faire un stage en Europe en hors de votre cursus académique sous certaines conditions. Vous serez alors considéré en tant que stagiaire de la formation professionnelle.

Pour qui ? Jeunes diplômés de moins d’un an, salariés dans le cadre d’une action de formation continue qualifiante ou diplômante (via le compte personnel de formation), personnes en réorientation professionnelle/demandeurs d’emploi, élèves fonctionnaires…

Les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur peuvent effectuer un stage dans l’année suivant l’obtention de leur diplôme à condition qu'ils aient été sélectionnés durant leur dernière année d'études pour un stage à réaliser l’année suivant l’obtention de leur diplôme. Se renseigner auprès de son établissement.

Combien de temps ? Entre 2 et 12 mois

Où partir ? Dans l’un des 34 pays-programme (les 27 pays de l’UE, le Royaume-Uni, la Macédoine du Nord, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Turquie et la Serbie).

Aides : contribution aux frais de voyage aller-retour et de vie sur place, soutien linguistique (notamment via la plateforme en ligne OLS).

Comment trouver un stage ? Renseignez-vous auprès de votre établissement (pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur), de votre mission locale, votre agence Pôle Emploi ou encore une structure associative accréditée en tant qu’organisme de formation et proposant des bourses de stages de la formation professionnelle Erasmus+

Une convention de stage est signée entre votre organisme de formation, votre structure d’accueil et vous-même. La structure qui vous suit en France vous aide dans les démarches administratives.

 

Partir avec le Corps européen de solidarité

Le Corps européen de solidarité (CES) est un nouveau programme de l’UE né en 2018 qui concerne des mobilités dans le domaine de la solidarité (au sens large). Le volet "stages" du programme permet d'effectuer des stages hors cursus académique dans le domaine de la solidarité.

Pour qui ? Jeunes âgés de 18 à 30 ans, citoyens et résidents légaux d’un pays membre de l’Union européenne. Les jeunes britanniques restent éligibles pour les départs 2020.

Combien de temps ? Stage d’une durée de 2 à 6 mois (hors voyage), à temps plein. Possibilité d’extension jusqu’à 12 mois dans la même organisation sous conditions (validation par l'agence nationale en charge du programme). Un participant ne peut faire qu’un seul stage dans le cadre du CES, mais sous conditions et dans des cas dûment justifiés, les participants ayant fait un stage dans leur pays d'origine ont la possibilité d'effectuer un stage dans un autre pays de l'UE dans la limite de 12 mois pour les deux projets cumulés. L'inverse n'est pas possible.

Où ? En France ou dans un autre Etat membre de l'Union européenne. Le Royaume-Uni reste éligible pour les départs 2020. Attention : la possibilité de faire des stages sera inégale en fonction des pays, étant donné la diversité des législations nationales en la matière. Le nombre de stages disponibles par pays peut donc être amené à varier.

Quels domaines ? Missions à but non lucratif (inclusion, accueil et intégration des réfugiés et des migrants, citoyenneté et participation, environnement et protection de la nature, santé et bien-être, éducation et formation, emploi et entreprenariat, créativité et culture, sport....)

Quelle législation ? La législation du pays d’accueil s’applique en termes d’accueil du stagiaire (horaires, rémunération…). Une convention de stage écrite est obligatoire. 

Aides financières et accompagnement :

  • Contribution aux frais de voyage aller-retour (dans une certaine limite),
  • Indemnités journalières de déménagement (contribution aux dépenses personnelles des participants), versée à hauteur de 80% en début de stage (le solde à la fin des activités),
  • Soutien linguistique (notamment via la plateforme en ligne OLS de la Commission européenne ou par des cours de langue sur place le cas échéant).
  • Assurance,
  • Reconnaissance des acquis d'apprentissage,
  • Attestation de participation CES (à la fin du stage),
  • Suivi individualisé par les organisations participantes (préparations au départ et au retour, suivi pendant la mission...).
  • Selon la situation du volontaire : visa, frais de voyage exceptionnels, traduction des certifications académiques, frais annexes pour les jeunes avec moins d'opportunités...

Où trouver des stages et comment participer ? Les participants doivent s'inscrire obligatoirement sur le site du Corps européen de solidarité pour participer au programme. Ils pourront également y trouver les offres de stages.

 

Partir avec un programme d’échanges franco-allemands

  • Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) : Job dans la ville jumelée, programme PRAXES, stages divers hors cursus…
  • L’Office allemand d’échanges universitaire (DAAD)
  • Le Centre Interdisciplinaire d’Etude et de Recherches sur l’Allemagne) (CIERA)

Pour en savoir plus, consultez le Guide « Destination Europe et plus loin » du réseau Information Jeunesse Nouvelle-Aquitaine.

 

Partir se former auprès d'un entrepreneur expérimenté avec "Erasmus pour jeunes entrepreneurs"

Rendez-vous vite sur le site du programme pour en savoir plus.

 

Partir avec le dispositif "Bagages" de la Région Nouvelle-Aquitaine (jeunes demandeurs d'emploi)

Les jeunes demandeurs d'emploi âgés de 18 à 30 ans peuvent partir en stage de 3 ou 6 mois dans un pays de l'Union européenne avec l'aide de la Région Nouvelle-Aquitaine et son dispositif "Bagages". Celui-ci est mis en oeuvre conjointement avec Pôle Emploi Nouvelle-Aquitaine. L'opérateur mandaté par la Région vous aide à trouver un stage "clé en main" correspondant à votre profil et vos attentes.

Prise en charge du dispositif :

  • Frais de voyage aller-retour entre le lieu de résidence et le lieu de stage (à hauteur de 330 euros),
  • Frais d'hébergement (chambre double),
  • Maintien de l'Allocation chômage d'aide au retour à l'emploi (ARE) le cas échéant,
  • Et la possibilité d'obtenir une aide complémentaire de 960 euros pour un stage de 3 mois et de 1 920 euros pour un stage de 6 mois.

Pour plus d'informations sur le dispositif, vous pouvez consultez la page de la Région Nouvelle-Aquitaine ou sur partiravecbagages.fr. Si vous êtes intéressé(e) par le programme, veuillez vous adresser à votre conseiller Pôle Emploi qui vous guidera pour entamer les démarches de recherche de stage.

 

Pour plus d’informations

 

 

 

Mise à jour

24 March 2020