Accueil

Faire un stage à l'étranger : les aides financières

Publié le 20 septembre 2019

Bien que les bourses n'ont pas vocation à couvrir l'ensemble des frais liées à votre séjour académique, elles représentent un vrai coup de pouce vous permettant de vous accompagner dans la réussite et la concrétisation de votre projet de mobilité.

L’aide financière Erasmus+

Les participants partant dans le cadre de ce programme ont une bourse pour effectuer un stage Erasmus+, que ce soit dans le cadre de la formation professionnelle (CAP, Bac pro, jeunes diplômés, demandeurs d’emploi…) ou dans l’enseignement supérieur (étudiants, assistants de langues…).

Pour la formation professionnelle, les participants doivent d’adresser auprès de leurmission locale, agence Pôle Emploi ou encore une structure associative accréditée en tant qu’organisme de formation et proposant des bourses de stages de la formation professionnelle Erasmus+.

Pour l’enseignement supérieur, les étudiants faisant un stage d’une durée de 2 à 12 mois par cycle d’études (licence, master, doctorat) perçoivent une indemnité plus élevée que la bourse Erasmus+ études. Si votre établissement fait partie du consortium géré par la Région Nouvelle-Aquitaine, c’est cette dernière qui gère l’octroi des bourses Erasmus+ Stages. Pour l’année 2019-2020, les bourses sont comprises entre 400 et 450 € par mois selon les destinations.

Pour les mobilités de stages hors Europe avec Erasmus, les modalités d’indemnisation sont plus élevées par rapport à une mobilité de stage Erasmus+ en Europe. Les bourses de stages Erasmus+ hors Europe comprennent une allocation de mobilité (700 euros par mois en 2019) et une indemnité au voyage selon la distance kilométrique entre votre pays d’origine et votre pays d’accueil (pour les frais de voyage aller-retour). Renseignez-vous auprès de votre établissement pour savoir si des bourses Erasmus Stages hors Europe existent.

Un complément financier Erasmus+ peut être octroyé aux participants en situation de handicap, issus de milieux défavorisés ou issus des départements et territoires d’outre-mer.

L’aide Erasmus+ est cumulable avec une bourse de l’enseignement supérieur sur critères sociaux et l’AMI, mais n’est pas cumulable avec l’aide de la Région Nouvelle-Aquitaine.

 

Les dispositifs d’aides de l’Etat

  • Extension des droits de la Bourse de l’enseignement supérieur sur critères sociaux (pour les formations relevant du Ministère de l’Enseignement supérieur ou du Ministère de la Culture)

Si vous êtes éligible à cette bourse délivrée par le CROUS (donc que vous effectuez une formation relevant du domaine du Ministère français de l’Enseignement supérieur ou du Ministère de la Culture) et que vous envisagez un semestre ou une année à l'étranger, vous pouvez maintenir vos droits à cette bourse pour la durée d’une mobilité à l’étranger. Valable uniquement pour les mobilités effectuées dans les pays membres du Conseil de l’Europe.

Cette aide est cumulable avec la bourse Erasmus+ ou la bourse de la Région Nouvelle-Aquitaine, ainsi que l’AMI.

Attention : les étudiants effectuant une formation dans le domaine sanitaire et social (IFSI, assistante sociale, éducateur spécialisé, kiné…) ne sont pas éligibles à la bourse de l’enseignement supérieur sur critères sociaux. Leur formation dépend en effet du Ministère de la Santé et leurs bourses sur critères sociaux sont gérées directement par les Conseils régionaux (et non pas les CROUS).

Plus d’information sur le site du CROUS de Limoges.

 

  • L’aide à la mobilité internationale (AMI) du Ministère de l’Enseignement Supérieur ou du Ministère de la Culture

AMI du Ministère de l’Enseignement supérieur

Cette aide s’adresse uniquement aux étudiants boursierssur critères sociaux (donc faisant une formation relevant du domaine du ministère de l’enseignement supérieur)et souhaitant effectuerentre 2 et 9 mois de mobilité à l’étrangerdans le cadre de leur cursus universitaire (programme d’échange ou stage). Cette aide est limitée à 9 mois pour toute la durée du cursus supérieur.

Cette aide est cumulable avec la bourse Erasmus+ et la bourse de l’enseignement supérieur sur critères sociaux, mais n’est pas cumulable avec l’aide de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Le montant de l’aide est de 400 € pour l’année 2019-2020.

Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement : cette aide n’est pas du ressort du CROUS et c’est votre établissement qui assure le paiement de l’AMI.

 

AMI du Ministère de la Culture

Cette aide s’adresse uniquement aux étudiants boursierssur critères sociauxeffectuant un diplôme dans une des 18 écoles nationales supérieures d’architecture (ENSA) et les 2 écoles nationales supérieures d’architecture et du paysage(ENSAP) relevant du Ministère de la Culture.

Le montant de la bourse varie chaque année en fonction du budget donné à l’établissement par le Ministère de la Culture dans le cadre de l’aide à la mobilité internationale (400 € par mois en 2019-2020). L’aide est attribuée sur une période de 6 mois maximum. L’étudiant ne peut percevoir l’aide qu’une fois.

Une aide peut également être attribuée aux étudiants non-boursiers dans la limite des crédits disponibles et sous conditions (priorité aux étudiants boursiers). Elle se situe en général à hauteur de 152 euros par mois sur 6 mois maximum.

Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement : cette aide n’est pas du ressort du CROUS et c’est votre établissement qui assure le paiement de l’AMI.

 

Les dispositifs d’aides de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • Stages à l’étranger (public infra-bac)

Cette aide est notamment destinée aux élèves inscrits dans un établissement de formationinfra-bac néo-aquitainet souhaitant effectuer un stage à l’étranger d’une période entre 2 et 4 semaines.

L’aide est de 80 euros par semaine pour les élèves non-boursiers, et 100 euros par semaine pour les élèves boursiers. Un supplément financier est accordé aux étudiants en situation de handicap. 

Pour plus d’informations.

 

  • Stages à l’étranger (public post-bac)

Cette aide est notamment destinée aux étudiantsinscrits dans un établissement d’enseignement supérieur néo-aquitain (jusqu’en Master 2) et souhaitant effectuer un stage à l’étranger d’une période minimale de 2 semaines.

L’aide est de 80 euros par semaine pour les étudiants non-boursiers, et 100 euros par semaine pour les étudiants boursiers. Un supplément financier est accordé aux étudiants en situation de handicap. Le stagiaire ne doit pas percevoir une indemnité de stage mensuelle de plus de 700 euros.

Cette aide est cumulable avec les bourses du CROUSet des autres bourses locales, mais n’est pas cumulable avec l’aide Erasmus+(sauf pour les BTS) ni avec l’AMI ni avec une autre aide à la mobilité de la Région.

Pour plus d’informations.

 

  • Stages à l’étranger (jeunes demandeurs d’emploi)

Cette aide est notamment destinée aux jeunes demandeurs d’emploi néo-aquitains de 18 à 30 ans suivis par une mission locale ou un conseiller Pôle Emploi, et souhaitant effectuer un stage dans l’Union européenne d’une période entre 3 et 6 mois.

Aides financières :

  • Contribution aux frais de voyage aller-retour,
  • Prise en charge des frais d’hébergement,
  • Aide complémentaire à hauteur de 80 euros par semaine.

Une priorité est donnée aux jeunes demandeurs d’emploi de niveau bac ou infra-bac.

Pour plus d’informations.

 

Les dispositifs d’aides des autres collectivités territoriales

  • Aide à la mobilité des étudiants à l’étranger du Département de la Haute-Vienne

Cette aide d’un montant de 150 euros par mois de mobilité est versée, sous conditions de ressources, à des étudiantshauts-viennois souhaitant effectuer un stage à l'étranger entre 3 et 9 mois (aide pour un seul stage). Le stagiaire ne devra pas percevoir une aide significative de la part de sa structure d’accueil.

Plus d'informations.

 

  • Aides à la mobilité du Département de la Creuse

Bourse à la mobilité européenne

Cette aide d’un montant de 110 euros par mois (dans la limite de 1 100 euros par étudiant) est versée, sous certaines conditions, à des étudiants creusois souhaitant effectuer un stage à l'étranger de minimum 3 mois dans le cadre du programme Erasmus+.

Cette aiden’est pas cumulable avec la bourse à la mobilité internationale du Département de la Creuse. Plus d'informations.

Bourse à la mobilité internationale

Cette aide d’un montant forfaitaire de 360 euros est versée, sous certaines conditions, à des étudiants creusois souhaitant effectuer un stage à l'étranger de minimum 3 mois.

Cette aide n’est pas cumulable avec la bourse à la mobilité européenne du Département de la Creuse. Plus d'informations.

 

  • Aides des communes

Renseignez-vous auprès de votre commune au cas où votre mairie aurait mis en place un dispositif d’aide à la mobilité internationale.

 

Autres dispositifs d’aides financières à la mobilité internationale

Vous trouverez d'autres dispositifs d'aides au sein de notre guide " Destination Europe et plus loin " en Nouvelle-Aquitaine.

Couv_Guide_Destination_Europe_2019.png

 

 

 

Mise à jour

18 October 2019