Accueil

Volontariat international en entreprise ou en administration (VIE-VIA)

Publié le 25 septembre 2019

Le Volontariat international en entreprise (VIE) ou en administration (VIA) est un programme français permettant à des jeunes de 18 à 28 ans d’effectuer une mission de volontariat à visée professionnelle dans une structure française à l’étranger. L’indemnité est bien plus élevée que les autres programmes de volontariat et le programme s’appuie sur les formations et compétences des participants.

Volontariat International en Entreprise (VIE)

Le VIE permet aux jeunes de 18 à 28 ans d'effectuer une mission professionnelle d'ordre commercial, technique ou scientifique au sein d'une filiale d'une entreprise française implantée à l'étranger. On entend également par « VIE » les missions se déroulant dans des associations françaises à l’étranger, ainsi que celles s’effectuant au sein des représentations des collectivités territoriales à l’étranger (malgré le terme « entreprise »). La durée d’un VIE est comprise entre 6 et 24 mois.

L’entreprise sélectionne seule son volontaire, mais certains pays d’accueil peuvent imposer des critères plus contraignants. Par exemple, en Chine, vous devez avoir une licence au minimum et une expérience de 2 ans sur un poste similaire ; aux Etats-Unis, vous devez soit poursuivre des études supérieures (dans ce cas-là un visa d’un an non renouvelable est accordé), soit avoir une expérience professionnelle d’un an au minimum (dans ce cas-là un visa de 18 mois non renouvelable est accordé).

L’organisme gestionnaire du VIE est Business France. C’est lui qui instruit la demande d’affectation et assure la gestion du VIE.

L’indemnisation du VIE est comprise entre 731 euros et 3681 euros par mois. Elle varie selon les pays. Les frais de voyage et d’installation dans le pays peuvent être pris en charge.

 

Volontariat International en Administration (VIA)

Le VIA s'adresse aux jeunes de 18 à 28 ans souhaitant travailler pour des services de l’État à l’étranger : ambassades, consulats, missions et services économiques français à l’étranger, alliances françaises, bureaux de Business France ou encore dans les services de coopération et d’action culturelle.

 

Fonctionnement

Pour effectuer un VIA, vous devez être ressortissant de l’un des Etats membres de l’Espace économique européen et jouir de la totalité de vos droits civiques.

Les VIA peuvent être placés sous la tutelle du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, ou de la Direction générale du Trésor.

Les deux tiers des volontaires sont titulaires d’un diplôme à bac+5 et travaillent dans des ambassades et consulats, ou des centres de recherches. Le VIA entre aussi dans le cadre du Service civique.

Les jeunes volontaires perçoivent une indemnité et bénéficient aussi d’une prise en charge sociale (assurance maladie et rapatriement). La rémunération du VIA oscille entre 853 euros et 4103 euros par mois selon le pays d’affectation. Les frais de voyage et d’installation dans le pays peuvent également être pris en charge.

 

Comment postuler à un VIE ou un VIA ?

Pour effectuer une mission de volontariat international, VIE ou bien VIA, des niveaux de formations sont requis, tout comme des compétences techniques et linguistiques. Les missions sont réalisables sur l'ensemble des continents.

L’ensemble des offres de VIA sont disponibles sur le site CIVIWEB, tout comme une majorité des offres de VIE. N’hésitez pas aussi à contacter spontanément des structures françaises à l’étranger et à les informer de l’existence de ce programme.

 

Autres modalités pratiques

- Pour pouvoir faire un Volontariat International (VI), il faut avoir entre 18 et 28 ans, être français ou européen et en règle avec le service national de votre pays ;

- Vous devez être en totale possession de vos droits civiques et avoir un casier judiciaire vierge ;

- Un esprit d’initiative et une forte motivation sont nécessaires pour faire un VI ;

- Avant le début de votre VI, vous devrez assister à une réunion d’information (avec Business France ou la Direction générale du Trésor) ou vous passerez un entretien (au Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères) qui vous précisera les droits et obligations du Volontaire international au cours de sa mission ;  

- Vous devez être en possession d’un passeport valide et avoir vos vaccins à jour. Une visite médicale chez un médecin agrée est obligatoire avant le départ ;

- Vous devrez prévenir les organismes sociaux et fiscaux de votre départ ;

- Il vous faudra trouver votre logement sur place.  

 

Le retour

Au retour de votre Volontariat International vous devrez remettre un certificat médical et un rapport de fin de mission à votre organisme gestionnaire (Business France, Direction générale du Trésor, ou Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères). Ces documents sont obligatoires pour la délivrance du certificat d’accomplissement du Volontariat International au titre du régime de retraite.

 

 

 

Mise à jour

18 October 2019